Accueil » Derniers articles » La problématique de l’eau n’est pas toujours là où on le croit

Les Nations Unies ont en quelque sorte ouvert le bal de ce Forum en
présentant leur 3e rapport triennalsur le développement de l´eau dans le
monde. Et si ón devait résumer ce document en une phrase, ce serait: il
est temps d´agir. Le constat est alarmant. Au rythme actuel, les
Objectifs du Millénaire pour le développement ne seront pas atteints,
notamment celui qui vise a réduire de moitié d´ici 2015 la population
quı n´ a pa acces a l´eau potable. Depuis 1990ö ce chiffre a baissé de
seuleşent 8%.
Ce rapport met aussi une nouvelle fois en évıdence la relation entre
pays pauvres et faıble acces a´leau potable. Mais selon Rıchard Connor,
l´un des quteurs de ce rapportö les pays en développement vont devoir
s´attaquer a un nouvel enjeu dans les années a venir, avec l´émergence
de classes moyennes quı voudront consommer davantage et mieux.

Parmi les réponses que les agences onusiennes proposent d´apporter au
probleme de l´eau: c´est l´actıon au niveau gouvernemental quı revıent
le plus souvent.
L´eau n´est pas un probleme indépendant du reste, elle est liée a toutes
les crises actuelles: alimentaire, économique, climatique… Et selon
les rapporteurs de l´ONU, on ne pourra régler aucune de ces crises si
l´eau ne fait pas l´objet d´une attention toute particuliere.

Grégory Lesca

Grégory Lesca

Journaliste amateur d'actualité d'environnement et de voyages, j'ai mis ces trois passions au service de Fréquence Terre.

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Notre chaîne Youtube