Les firmes phytosanitaires ne pourront plus se défausser | Ecolodio | podcasts écologie & environnement
Les mots de Paul François, céréalier intoxiqué par les pesticides à la sortie de son procès contre MONSANTO! Au-delà, il se bat pour ses collègues dans l'association phyto-victimes.........

Agriculteurs et viticulteurs, les premières victimes des pesticides !

En effet, la France détient le triste record de premier consommateur européen de pesticides. Alors à l’avenir, les victimes de ces milliers de tonnes de produits phytosanitaires déversés sur les cultures pourraient être très nombreuses… Il y a déjà beaucoup de malades parmi les agriculteurs français, leurs salariés, leurs familles, leurs voisins.

Même si les premiers résultats de l’étude AGRICAN (Agriculture et cancer) qui sera menée jusqu’en 2020 sur les agriculteurs actifs ou retraités sembleraient montrer une sous-mortalité vis à vis du reste de la population…les pesticides sont déjà responsables de plusieurs décès dans le monde agricole.

Yannick Chénet, 43 ans, viticulteur en Charente-Maritime était atteint d’une leucémie qui avait été reconnue comme maladie professionnelle, après des expositions répétées aux pesticides. Il est décédé en janvier 2011. Frédéric Ferrand, 42 ans, viticulteur en Charente est décédé en décembre dernier d’un cancer de la vessie.

Alors les victimes ont décidé de briser la loi du silence et Paul François qui vient de gagner son procès contre le groupe MONSANTO est leur porte parole au sein de l’association phyto-victimes. Il explique dans cette chronique le combat qu’il mène avec ses confrères.

Samuel Pécot

Samuel Pécot

Chaque semaine dans la chronique TERRE RURALE - TERRE DURABLE, je donne la parole aux acteurs de terrain de l'environnement, qui font de nos territoires ruraux des territoires durables.

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

/* ]]> */