Le vélo hélico, une invention qui décolle ! | Ecolodio | podcasts écologie & environnement
Ils ont réussi à faire voler leur hélicoptère en faisant pédaler l'un des leurs : avec leur engin, les étudiants ingénieurs de l'université du Maryland nous font rêver...

Record battu pour l’hélicoptère à pédale !

Dans le gymnase de leur université du Maryland, une cinquantaine d’étudiants américains a réussi un exploit : faire voler un engin grâce à la propulsion humaine !

L’hélico à pédale est doté de quatre rotors géants de 13m de diamètre et il est mis en mouvement par une personne dans un cockpit au centre qui pédale avec ses pieds et ses mains.

C’est ainsi que le prototype baptisé Gamera II a volé presque une minute !

Ca a l’air anecdotique mais pourtant ça ne l’est pas du tout.

L’objectif de ces futurs ingénieurs est très ambitieux : faire voler un engin grâce à la force des bras et des jambes d’un humain, même pendant une durée très courte.

Et qui plus est, à une altitude dérisoire de quelques dizaines de cm !

Ces étudiants planchent depuis quelques années sur cet hélicoptère à propulsion humaine.

L’an passé ce méga engin tout droit sorti des gravures de Léonard de Vinci, a réussi à décoller mais il avait tenu moitié moins de temps en l’air. La nouveauté qui leur a permis de doubler le temps de vol : la force des bras. Simple, mais encore fallait-il y penser.

Du coup, les ingénieurs américains ont pris le dessus sur leurs homologues japonais, et ont battu leur propre record.

Pourtant on ne peut pas dire que le vélo hélico des ingénieurs américains soit très lourd, il pèse 32kg. Et grâce aux matériaux très fins en carbone, l’engin n’a plus besoin que de 460 Watts pour voler. Pour l’instant l’objectif de ces étudiants serait de remporter le prix de l’American Helicopter Society, de 250 000 dollars, mais pour cela il faudra voler une minute entière à 3m de haut. Ça paraît riquiqui comme objectif, sauf si on se rappelle des mots des premiers astronautes sur la lune.

Dans la même veine, mais bien moins encombrant, des inventeurs tchèques ont imaginé et réalisé un vélo volant. Ils vont tester au mois d’août leur Flying Bike, un vélo électrique de 3m50 de long, de 2m50 de large et qui pèse 85kg.

Avec ses 6 hélices, il décolle par la pression musculaire, mais il est ensuite maintenu en l’air avec une assistance électrique, 5mn maximum, et pourra atteindre 50km/h.

Il devrait être présenté au salon International de Brno au mois de septembre. Une invention de ce genre avait déjà été montrée en 1951 à Paris, mais sans recours à l’énergie électrique. Souvenez-vous. (extrait sonore)

Pour finir, voici la voiture volante. Elle affiche 780 km d’autonomie à une vitesse de 170 km/h de croisière. Présentée au mois d’avril dernier au salon de l’auto de New York, elle est homologuée aux Etats Unis pour rouler sur route et voler dans les airs. Bien sûr elle est un peu chère pour une voiture, 200 000 euros, mais quand on sait qu’on peut voler avec, tout de suite, ça vous déride le porte-monnaie.

Jean-Brice Sénégas

Jean-Brice Sénégas

Responsable du secteur mobilité de Fréquence Terre

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

/* ]]> */