Accueil » Derniers articles » Les mécanismes de compensation écologique pour préserver la biodiversité
Laurent Piermont, le PDG de Cdc Biodiversité explique ce mécanisme de compensation environnemental, qui vise à compenser les impacts négatifs d'une infrastructure sur la nature...

Voici la définition exacte des mesures de compensations environnementales :

Une mesure compensatoire vise à compenser ou contrebalancer les effets négatifs pour l’environnement, ou créateurs de nuisances pour l’homme, d’un projet (urbanisme, infrastructures, zone d’activité commerciale ou Industrie, autoroute, LGV, etc.), quand on a échoué à supprimer ou atténuer les impacts négatifs de ce projet.

Cela signifie que toute perte de diversité biologique dans un écosystème ou habitat donné doit être compensée par la Maître d’ouvrage, au moins de manière équivalente sur un autre site.

Laurent Piermont, le PDG de CDC Biodiversité (Une filiale de la Caisse des dépôts) nous en explique le principe dans cette chronique.

Samuel Pécot

Samuel Pécot

Chaque semaine dans la chronique TERRE RURALE - TERRE DURABLE, je donne la parole aux acteurs de terrain de l'environnement, qui font de nos territoires ruraux des territoires durables.

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Notre chaîne Youtube