jdle 28 mai 2012 : AlterTour, le loup en Haute Saône, Herbier et captage de CO2, économie verte | Ecolodio | podcasts écologie & environnement
jdle 28 mai 2012 : AlterTour, le loup en Haute Saône, Herbier et captage de CO2, économie verte

La 5ème édition de l’AlterTour, un Tour cycliste familial en relais solidaire pour une Nature sans dopage, se déroulera du 11 juillet au 19 août dans le Sud-Ouest. Il partira de Foix et reliera Castres, Rodez, Périgueux, Bordeaux, Toulouse, Auch et Pau. L’AlterTour est ouvert à tus ceux qui aiment le vélo, sans exigence de performance. En relais solidaire, les altercyclistes voyagent ensemble à la rencontre d’Alternatives. C\’est donc un tour \”à la carte\”, en autogestion, dans l’esprit de la simplicité volontaire. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 15 juin 2012.

Après les Vosges, le Doubs, le Jura et la Haute-Savoie, le loup ajoute la Haute-Saône à la liste des départements recolonisés ! Des analyses génétiques effectuées sur des excréments et des  poils ont confirmé sa présence dans le département pour la première fois depuis le retour du loup en France en 1992. Il ne s’agit probablement pour l’instant que d’individus en dispersion.

Une étude publiée le 20 mai sur le site internet de la revue Nature Geosciences montre que les herbiers, ces champs de plantes sous-marines aux feuilles longues et étroites, pourraient jouer un rôle primordial dans la régulation des changements climatiques, s’ils réussissent à survivre aux activités humaines. Ils auraient les qualités exceptionnelles de pouvoir stocker deux fois plus de carbone que les forêts tropicales. Les herbiers couvrent aujourd’hui 0,2% de la surface des océans, et permettent de capturer 10% du carbone piégé par les océans chaque année. Mais il s’agit aussi de l’un des écosystèmes les plus en danger qui continue de disparaitre chaque année.

Selon une étude du Commissariat général du développement durable, l’économie verte représentait plus de 400 000 emplois en 2010. Sa croissance aurait été de plus de 3 %, en moyenne annuelle entre 2004 et 2010. Si l’ensemble des filières ne représentaient encore que 2 % du PIB, fin 2010, l’économie verte a généré un excédent commercial de plus de 1 milliard d’euros. Cependant l’économie verte est un secteur très concurrentiel à l’image des énergies renouvelables confrontées à la production à bas coûts du photovoltaïque en Chine ou à des pays disposant d’une antériorité forte comme l’Allemagne et le Danemark dans l’éolien.

Anne-Laurence Mazenq

Anne-Laurence Mazenq

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

/* ]]> */