jdle 31 janvier : éolien offshore, Ile de France anti OGM, cit'ergie, trame verte et bleue, hydroélectricité condamnée, moustique OGM | Ecolodio | podcasts écologie & environnement
jdle 31 janvier : éolien offshore, Ile de France anti OGM, cit'ergie, trame verte et bleue, hydroélectricité condamnée, moustique OGM

Le président de la République a annoncé l’ouverture, au deuxième trimestre 2011, d’un appel d’offres pour la construction d’éoliennes en mer. La capacité sera de 3.000 mégawatts, pour un investissement de l’ordre de 10 milliards d’euros. La ministre Nathalie Kociusko moriset a confirmé quant à elle l’emplacement des 5 sites retenus pour accueillir les premières éoliennes en mer à l’horizon 2015 : Dieppe-Le Tréport, Fécamp, Courseulles-sur-Mer, Saint-Brieuc et Saint-Nazaire.

La région Ile-de-France a fait savoir qu’elle s’apprêtait à saisir la Cour de justice de l’Union européenne pour faire annuler l’autorisation d’importation et de mise sur le marché de nouvelles variétés de maïs génétiquement modifié. Pour la région, membre du Réseau des régions européennes libres d’OGM « les impacts négatifs des cultures GM sont avérés ». Les régions Paca, Rhône-Alpes, Bretagne, Midi-Pyrénées, Champagne-Ardenne, et Poitou-Charentes se sont, elles aussi, déclarées favorables à cette action.

Depuis trois ans, l’Ademe récompense les collectivités s’engageant en faveur de la maîtrise de l’énergie et de la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Les communes méritantes sont ainsi labellisées Cit’ergie, en reconnaissance de leur implication. Cette année Nantes et Rennes ont été récompensées ainsi que Dijon et la communauté urbaine de Nice-Côte d’Azur.

En France, le réseau de transport de l’électricité compte quelque 80 000 kilomètres de corridors, des espaces défrichés au passage des pylônes, et recolonisés par une diversité étonnante d’espèces. voilà un bel exemple de ce qui entre dans un des volet majeur du Grenelle de l’environnement. Ce sont les trames vertes et bleues qui s’élabore en régions sous l’égide des Schémas régionaux de cohérence écologique.

Le 21 janvier dernier, suite aux réclamations de diverses associations de défense de l’environnement, le Tribunal correctionnel de Foix a condamné la société UNITE, qui a exploité la capacité hydroélectrique d’une rivière au delà du débit nécessaire au maintien de la vie aquatique. Cette négligence a entraîné l’assèchement du cours d’eau sur plus de deux kilomètres. un phénomène jugé de plus en plus courant qui entraîne des conséquences catastrophiques sur la vie aquatique.

La Malaisie a lâché dans une zone inhabitée au centre du pays 6.000 moustiques génétiquement modifiés. Ce lacher expérimental intervient dans le cadre d’un programme-test destiné à combattre la dengue, une maladie transmise par une espèce de moustique. La modification génétique consiste à précipiter la mort des progénitures, ce qui à moyen terme devrait entraîner une nette baisse de leur population. Ce programme est vivement critiqué par des experts qui le jugent trop risqué.

Anne-Laurence Mazenq

Anne-Laurence Mazenq

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

/* ]]> */