jdle ; le cout du nucléaire, les espèces en Ile de France, Météo France plonge dans ses archives, les oiseaux et le rechauffement, coopératives 2012 | Ecolodio | podcasts écologie & environnement
jdle ; le cout du nucléaire, les espèces en Ile de France, Météo France plonge dans ses archives, les oiseaux et le rechauffement, coopératives 2012

Loin de clore le débat actuel sur le nucléaire en France, le rapport que va publier fin janvier la Cour des comptes sur les coûts de cette industrie ne fera que le lancer. Si la Cour a pu évaluer les coûts actuels et passé, elle fait part d “incertitudes importantes” sur les coûts à venir, liés en particulier au démantèlement des centrales et à la gestion des déchets de longue durée. Quant aux coûts de la sûreté, ils devraient aussi être conséquents.

Pour la première fois, la démarche d’élaboration d’une Liste rouge régionale des espèces menacées de disparition a été appliquée à la flore vasculaire d’Île-de-France, Cet état des lieux met en évidence l’appauvrissement et la banalisation de la flore francilienne où près d’une plante sur trois serait menacée de disparition.



Les Archives nationales de Météo-France contiennent quantité de données, mesures quotidiennes sur l’orientation du vent, la qualité de l’atmosphère, la fréquence des orages ou des pluies, des centaines de petites cartes datant de la fin du 19eme siècle. Météo-France compte sur ces milliers de données pour enrichir «la reconstruction des séquences météorologiques du passé». Toutes ces archives seront donc triées, classées et numérisées seront bien sûr mises à la disposition de la communauté scientifique.



Une étude menée en collaboration avec de nombreux chercheurs européens montre pour la première fois que les oiseaux et les papillons répondent au changement climatique mais de façon retardée. En 20 ans, les températures ont augmenté en Europe de 1°C, décalant les températures de 250 km vers le Nord. Les papillons et les oiseaux ont également « glissé » vers le Nord mais en accumulant un retard de plus de 100 km sur les températures. L’étude, basée sur près de 10 000 communautés d’oiseaux et plus de 2000 communautés de papillons, illustre à quel point les changements climatiques réorganisent la composition de la faune.

Les entreprises coopératives bâtissent un monde meilleur. Tel est le slogan de l’ONU pour 2012 nommée Année Internationale des Coopératives. Cette initiative à l’échelle mondiale a pour objectif de sensibiliser le public aux coopératives et à leur contribution au développement socio-économique. L’ONU encouragera donc les gouvernements à établir des politiques, des lois et des règlements contribuant à la formation, la croissance et la stabilité des coopératives qui comptent près d’un milliard de membres. En France, on compte 21 000 entreprises coopératives qui emploient près d’un million de salariés. Elles sont un modèle d’entreprise démocratique fondé sur des valeurs de responsabilité, de solidarité et de transparence et donc plus durables et des plus efficaces pour répondre aux défis économiques et sociaux à venir.

Anne-Laurence Mazenq

Anne-Laurence Mazenq

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

/* ]]> */