Tri des déchets au pas du cheval de trait 1/3 | Ecolodio | podcasts écologie & environnement
La collecte des déchets à cheval, une solution écologique, économique et sociale... rencontre avec l'équipe du foyer St Amadour qui assure le tri à la Selle craonnaise avec un percheron

La collecte des déchets à cheval : une solution économique – écologique et parfois même sociale.

C’est une réelle tendance du retour du cheval dans nos villes et nos campagnes à laquelle nous assistons : 70 villes françaises sont revenues au cheval pour la collecte des déchets, l’entretien des espaces verts ou encore le transport des personnes.



Du développement durable dans ses trois dimensions :

Écologique

– Assurer le service du ramassage des ordures avec un cheval de trait plutôt qu’avec un camion permettrait de réduire les émissions de CO2 de 35 %

– l’utilisation d’une traction animale apporte un plus dans la sensibilisation des populations au tri sélectif

– la collecte hippomobile est une façon efficace de préserver les espèces de chevaux de traits.

– on obtient une quasi-disparition des nuisances sonores (mis à part le bruit bien agréable des sabots sur la chaussée).

Économique

– moins d’investissements lourds, en particulier dans des camions poubelles

– plus de tri donc plus de revalorisation des déchets

Social

A l’instar du foyer Saint Amadour de la Selle craonnaise, dont les initiateurs de cette opération sont interrogés dans cette chronique, les initiatives de retour du cheval dans les villes et les campagnes sont souvent accompagnées d’un volet “sociabilisation” : insertion de demandeurs d’emploi,occupation de personnes handicapées, etc… tout ça en favorisant sympathiquement les échanges avec les riverains.

Vous trouverez plus d’informations sur ce sujet en consultant les sites des deux associations françaises qui militent pour ce retour du cheval dans nos villes et nos campagnes : Equiterra et Traits de génie.

Samuel Pécot

Samuel Pécot

Chaque semaine dans la chronique TERRE RURALE - TERRE DURABLE, je donne la parole aux acteurs de terrain de l'environnement, qui font de nos territoires ruraux des territoires durables.

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

/* ]]> */