16 novembre 2018

Aurélien Bernier justifie le titre de son ouvrage Comment la mondialisation a tué l’écologie en ces termes : au cours des années le discours écologique se politise avec la création d’un parti mais n’empêche en rien la détérioration de l’environnement car la mise en place d’un libre échange à l’échelle mondiale permet d’aller polluer ailleurs la ou les contraintes sont moindres.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Aur%C3%A9lien_Bernier
http://fr.wikipedia.org/wiki/Aur%C3%A9lien_Bernier
Pascal Percevault

Pascal Percevault

Responsable de la rubrique Agriculture Biologique de Fréquence Terre.

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre chaîne Youtube

/* ]]> */