Le naufrage paysan | Ecolodio | podcasts écologie & environnement
Paysan et auteur.
Jacques et Jocelyne

naufrage_paysan

Le naufrage paysan, est un livre de Jacques Maret.

Le GAB 17 est un syndicat professionnel de productrices et producteurs biologiques. Ses actions : favoriser les démarches d’installation ou de conversion, former des agriculteurs paysans, soutenir des projets de vente de produits bio en circuits courts.

En Charente Maritime, ce sont 66 producteurs, 4 restaurants, quatre traiteurs et formateurs en cuisine, 3 artisans et douze magasins. Jacques Maret est l’un de ces producteurs. Il a écrit un ouvrage qui s’intitule «  Le naufrage paysan » pour mieux nous confier en sous-titre qu’il s’agit maintenant de préparer l’avenir en le colorant en vert.

Témoignage d’un vécu : ½ siècle de patiente observation des paysages, de la faune et de la flore. Un constat aussi des innombrables mutations brutalement accélérées par le productivisme, la détérioration des sols, et le manque de respect du biorythme inhérent à tous les organismes vivants.

Jacques Maret, paysan et auteur, pose pour nous quelques repères dans l’histoire millénaire et dans ses évolutions les plus récentes, les plus radicales aussi. Il décrit les liaisons dangereuses entre le monde agricole et le monde industriel et chimique, souligne notre dépendance totale au pétrole.

Finalement, il préconise la sauvegarde de la bio-diversité et l’engagement de tous pour une agriculture alternative aux modes productivistes. L’agriculture doit être de “son pays”, de son terroir, et non technicisée à outrance par la mécanisation et la chimie toxique.
Jacques Maret parle de son espoir d’une agriculture tournée vers la souveraineté alimentaire, distribuée par des circuits courts et produisant de la qualité dans le respect de la planète et des autres êtres vivants.

Le mode de vie, les convictions de la paysannerie consciente, c’est de montrer quotidiennement le sens de la démarche, par le vécu. Jacques Maret et Jocelyne Boulnois associent donc leurs efforts pour maintenir et développer ce lieu de productions bio en viande bovine, fruits et légumes, au travers d’une association soutenue par des Fondations et l’Europe, Bio Action Insertion.

Sur la ferme de Jacques et Jocelyne, ZERO intrant : aucun pesticide ni apport chimique sur les terres, même pour les semences, libres et locales. Et pour les animaux, le choix a été fait d’une médecine vétérinaire homéopathique. Cela donne toute satisfaction depuis des années déjà, la ferme est labellisée BIO pour la production de viande bovine, de céréales et de légumes traditionnels.

«  Le productivisme ne se remet pas en question et cherche la solution aux problèmes qu’il a lui-même engendrés » nous rappelle Jacques Maret. Le «  Naufrage paysan » nous présente ainsi en quelques 200 pages, un tour d’horizon historique mais aussi factuel et très documenté sur les pratiques agricoles nouvelles.

On trouvera en fin d’ouvrage une table des sigles couramment utilisés par les professionnels.  Philippe Desbrosses, auteur de l’avant propos du “Naufrage Paysan”, souligne combien la trajectoire de la paysannerie est essentielle à toute l’humanité.  Jacques Maret, paysan et auteur, vient plaider pour un droit humain à la souveraineté alimentaire opposable à l’Organisation Mondiale du Commerce et à la chimisation outrancière de notre alimentation.

Nous avons tout à gagner, consommateurs et paysans, à la réussite de ces projets respectueux de l’homme et des autres êtres vivants, de la santé et des équilibres de la planète.

Jacques Maret « Le naufrage paysan » Editions Dilecta….. Il ne vous reste qu’à le lire… Régalez-vous !

Jean Louis Bresson pour Fréquence Terre

 

Jean-Louis Bresson

Jean-Louis Bresson

"Guillaume vivait sur ses terres,
il y a bien longtemps de cela
dans la région de Montpellier, dit-on....! "

Un livre est à paraître qui sera signé Guillaume BRESNET et qui fera narration d'une belle rencontre contemporaine, entre deux êtres que tout séparait jusque là : entre un homme d'aujourd'hui ( car nous sommes en 2015 au début de l'histoire ) et son lointain ancêtre GUILLAUME qui vécut lui, au XVIème siècle .... oui, au XVIème siècle, c'est ce qui se dit, ici ou là! Est-ce une rumeur ? Où est la vérité ?
Souvent on dira qu'on ne le sait pas ou qu'on ne veut pas le savoir.
Il est vrai qu' Au nom de la TERRE, on dit parfois n'importe quoi..... n'est-ce pas ?
Et vous, qu'en pensez-vous ?

Cordialement,

Jean Louis Bresson/ ici17@free.fr / https://frequenceterre.com //

Voir tous les articles

commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

/* ]]> */