17 novembre 2018

Les récentes inondations dans le sud de la France l’ont encore montrés récemment, le réchauffement climatique montre que nos villes ne sont pas adaptées aux catastrophes naturelles. Je reçois aujourd’hui Juliette Espargilière, tête de liste EELV pour les régionales dans le Val-d’Oise. Chargée de la vie associative dans une fédération d’associations… Son objet de préoccupation : La ville de demain… Notre cadre de vie.

Pour Juliette Espargilière, la ville est le cadre de vie de tous les jours. C’est le milieu dans lequel évolue la majeure partie de la population. Alors il est nécessaire d’évoluer dans un contexte qui nous fasse envie… Un milieu dans lequel il est souhaitable de bien se sentir.

Le réchauffement climatique est une occasion de repenser nos villes et de les adaptées. Les îlots de chaleurs doivent être maitrisés par la réintroduction de la nature. De grands couloirs doivent permettre à l’air de circuler. Il faut végétaliser au maximum…

C’est là une partie de son défi pour les éléctions régionales de 2015. Re-végétaliser, réaménager les espaces verts et faire en sorte de redynamiser ces espaces en incitant la population à s’approprier ces espaces…

C’est une partie de son programme.

 

Écoutez dans notre interview comment elle voit la ville de demain.

[youtube width=”700″ height=”344″]https://youtu.be/SPj9EwIlqs8[/youtube]

Sa page sur le site des régionales en IDF |  Sa page Facebook

PODCAST

fred

fred

Directeur de la publication

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre chaîne Youtube

/* ]]> */