17 octobre 2018
Accueil » Derniers articles » Thérapie quantique : arnaque ou médecine du futur ?
Qu'est-ce que la thérapie quantique? En quoi consiste-t-elle ? Sur quelles données scientifiques se base-t-elle, que peut-on en attendre à l'avenir ? Les réponses dans cette chronique

On voit apparaître depuis quelques années des cabinets de thérapie quantique. Les praticiens sont d’ailleurs réunis en Association, l’Association francophone des praticiens en thérapie quantique, et le premier congrès sur le sujet a eu lieu il y a un peu plus de deux ans, en novembre 2010 à Aix en Provence.

Mais qu’en est-il exactement ? Sur quelles théories scientifiques se base cette nouvelle approche de la santé ? En quoi consiste-t-elle, et peut-on avoir confiance ?

Premier point : la thérapie quantique est une médecine holistique, qui considère l’être humain comme un être fait de matière et d’esprit, en relation constante. Ce qui la différencie de la médecine actuelle, qui a tendance à soigner l’organe malade de manière isolée, sans prendre en compte la totalité de l’être. Il ne s’agit plus de considérer le corps uniquement sous sa forme matérielle. Ou sous sa forme matérielle en tant que champ énergétique et vibratoire. Certes, expliqué ainsi, ça fait un peu New Age… Ce qui est sûr, c’est que « la physique quantique a mis en exergue des lois régissant l’énergie vibratoire des particules qui elles-mêmes répondent à des lois qui dépassent notre entendement »*. Or, qu’est-ce que la matière sinon de l’énergie condensée ?

Par ailleurs, notre ADN contient de l’information sur notre organisme, chaque partie contient l’information du tout. Chaque cellule peut transmettre, traiter de l’information, tout comme mettre en application un programme « pré-enregistré » : dans le pépin est déjà contenu des milliers de pommiers, et des milliards de pommes…

On sait aussi que pour transmettre leurs données, nos chromosomes utilisent différentes fréquences : ultra-hautes, hyperfréquences, champs lumineux ou acoustiques… C’est justement sur l’utilisation de radiations électromagnétiques ou « quantas d’énergie » que se base cette thérapie.

Je cite encore une fois l’excellent article sur la question du site énergie santé : « L’action énergétique utilisée en thérapie quantique est proche des rayonnements électromagnétiques de la nature et est destinée à influencer de façon cohérente les fonctions de la cellule, des tissus et des organes de l’individu tout entier. Les différentes techniques quantiques visent à corriger les anomalies fonctionnelles ayant entraîné une pathologie, en envoyant une information correctrice visant à retrouver un état d’équilibre, que l’on appelle, état de santé. L’organisme a sa propre capacité d’auto guérison : l’action quantique stimule cette aptitude tant au niveau de la cellule que du système vivant dans son ensemble, en mobilisant les mécanismes de défense de l’organisme. » Voilà qui semble plausible…

Aujourd’hui, cette approche est en plein essor : la thérapie en elle-même doit toujours être effectuée en présence d’un médecin. Elle se fait à l’aide d’une machine : il en existe déjà des dizaines de sortes. La plus populaire pour l’instant s’appelle le Scio, qui fait un bilan physiologique et émotionnel de l’organisme. Des témoignages très encourageants fleurissent un peu partout.

Si cette approche est un nouvel espoir de guérison pour de nombreuses personnes, elle doit encore être affinée, et faire ses preuves à grande échelle… Quoi qu’il en soit, une médecine différente, alliant conception traditionnelle du vivant ET découvertes scientifiques est en train de voir le jour. Souhaitons que ce mariage porte de nombreux fruits !

C T MF, chronique N et BE pour la rédaction.

Sources : http://www.energie-sante.net

Psychologies Magazine février 2012

Marie Fin

Marie Fin

Je suis une grande voyageuse toujours à l'affût de découvertes, avec une préférence pour l'Orient : Inde en particulier, Asie en général.
Ma formation en philosophie m'invite à me poser des questions sur notre façon de vivre, et à trouver des réponses pour l'améliorer. Passionnée de nature, d'environnement, de diététique, je cherche à allier cette nature et cette quête de bien-être pour tous nos auditeurs. Vos suggestions sont les bienvenues !

Voir tous les articles

commentaires

Laisser un commentaire

  • Yima Neganefar de l’Université de Poitiers a abordé la question dans un article de 2013 intitulé ” la mécanique Quantique à la mode chez les charlatans” Extrait :
    ” Le paradoxe des médecines alternatives tient dans le fait qu’elles ont le cul entre deux chaises si vous me passez l’expression. Pour être prises au sérieux, elles se doivent d’avoir des assises scientifiques, mais comme elles n’obtiennent pas cette crédibilité dans la communauté scientifique il leur faut la gagner auprès de la population. Elles cèdent donc facilement aux sirènes des pseudosciences en distordant des concepts scientifiques à leur profit sans se soucier de la perspicacité ou de la véracité de leurs dires: l’important est de donner l’illusion d’être scientifique. “

Notre chaîne Youtube

%d blogueurs aiment cette page :