5:49 - lundi juillet 23, 2018

La Leaf, une électrique simple et pratique

Lu 524 fois Sébastien Chauveau 1 respond
Crédit photo : A. V.

Bienvenue à bord de la Nissan Leaf. Nous voici dans la troisième chronique de ce spécial voiture électrique. Précédemment, je vous ai parlé, présenté et emmené à bord de la Zoé. Cette fois, je vous fais découvrir la Leaf. Notre serviteur est toujours le chef des ventes de la concession Renault de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) : Franck Rondineau.

La Leaf tranche avec le confort et la convivialité de la Zoé. Dans la japonaise, on s’est soucié de l’espace à bord, un peu moins du confort. Dans la française, on a cette impression de véhicule à part entière. C’est une vraie routière.

Ce qui joue en faveur de la japonaise, c’est son habitabilité. On est à l’aise à cinq dedans. Dans la française, on est plus à l’étroit. La place a été mise dans le coffre, qui est plus grand que celui de la japonaise.

Pour résumer, la japonaise joue la carte de la simplicité et de la praticité. La française frôle le luxe, et s’inscrit dans le plaisir de la conduite. Les deux inspirent la sécurité. Dans la prochaine chronique, nous irons faire un tour sur la route à bord de la Nissan Leaf.

The following two tabs change content below.
Sébastien Chauveau

Sébastien Chauveau

Journaliste, producteur, réalisateur
Sébastien Chauveau

Derniers articles parSébastien Chauveau (voir tous)

Baromètre des villes cyclables : les villes ont encore des efforts à faire

L’amour peut-il effacer les cicatrices ?

Suggestions
One Response to “La Leaf, une électrique simple et pratique”
  1. Roger Benot
    # 30 mars 2018 at 11:56

    On ne trouve jamais la remarque suivante possibilité ou non de mettre une attache remorque en effet cela s”avere impossible pour certains véhicules 

Leave a Reply