Un tour du monde en totale autonomie | Ecolodio | podcasts écologie & environnement

Alexandra et Rémi sont des militants du déplacement propre. Ils sont en quête de solutions pour préserver l’environnement.

Elle s’appelle Alexandra Perfettini. Elle a 28 ans. Elle est étudiante à l’ENSAM, l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Marseille. Il se nomme Rémi Pillot. Il a 30 ans. Il est ingénieur en mécanique. Ce sont deux baroudeurs. Ils se sont rencontrés sur les routes d’Australie, il y a neuf ans.

Alexandra et Rémi ont l’écologie dans la peau. Ce sont des militants du déplacement propre. Ils sont en quête de solutions pour préserver l’environnement. Pour cela, ils sont prêts à parcourir la planète. C’est ce qu’ils feront à partir du troisième trimestre de cette année. Ils parcoureront cinquante mille kilomètres à travers le monde, en traversant l’Atlantique, passant par l’Amérique du sud, traversant l’Asie et le Pacifique et en revenant en Europe.

L’idée est pour nos deux voyageurs de transformer nos véhicules polluants en véhicules propres. Dans le cas présent, le toit du van sera remplacé par des panneaux solaires. Alexandra et Rémi envisagent de mettre leur expérience à profit. Ils comptent à leur retour monter une start-up de conversion de véhicule électrique à destination des particuliers.

Quand ils rentreront, ils comptent faire part de leur expérience à notre ministre de la Transition écologique. Ils l’inviteront à « se mettre à la page ». Car ils déplorent qu’en France l’évolution des modes de déplacements n’aille pas assez vite, et qu’elles soient engluée dans les griffes des lobbying des grands groupes automobiles.

Sébastien Chauveau

Sébastien Chauveau

Journaliste, producteur, réalisateur

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

/* ]]> */