15 novembre 2018

Les vélos électriques coûtent cher. Mais il existe des aides pour en acheter.

Vous le savez, parce qu’on la dit dans la dernière chronique, que le coût d’un vélo électrique est assez prohibitif. Il existe toutefois des aides au financement de ces engins. L’une d’elles connaît un succès évident. Elle a un air de déjà vu.

On connaît le bonus écologique pour les automobiles. Il y a maintenant le même bonus, mais pour les vélos électriques. Ce n’est pas le premier bonus du genre. Plusieurs villes de France aident leurs cyclistes à acquérir des VAE.

20 %

Le plafond de l’aide du bonus écologique est limité à 20 % du prix de la bicyclette. L’aide n’est pas cumulable avec les autres aides existantes, notamment celles qui sont octroyées par les collectivités. Le décrocher et l’acquérir ne sont pas non plus dénués de contraintes techniques. L’engin doit être électrique bien sûr, mais il doit aussi fonctionner avec des batteries sans plomb.

Le bonus écologique est prévu pour n’être accordé que jusqu’au 31 janvier 2018. Pour y prétendre, il faut d’abord acheter son vélo, puis se tourner vers l’Agence des services et des paiements (ASP). Notez que ce bonus est accordé à une personne, pas à un matériel. Il ne peut être demandé qu’une fois.

Sébastien Chauveau

Sébastien Chauveau

Journaliste, producteur, réalisateur

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre chaîne Youtube

/* ]]> */