Histoire sacrée du monde : mythologie et science sont-elles contradictoires ?     (2/5) | Ecolodio | podcasts écologie & environnement

« Les mythes nordiques, comme les mythes grecs, romains et hébreux, rendent compte d’un monde en évolution, dans lequel de grands êtres spirituels, nommés « anges » dans certaines traditions et « esprits » dans d’autres, sont les agents de la création. Ces mythes ne sont pas nécessairement en contradiction avec les données recueillies par la science », selon Jonathan Black, auteur de l’imposant essai de plus de 700 pages « L’histoire sacrée du monde » (J’ai Lu) auquel j’ai déjà consacré une première chronique que vous pouvez retrouver sur notre site dans la même rubrique de « La nuit porte conseil ».

Avant l’avènement de la science, tous les grands esprits étaient des idéalistes, selon lui. Ils comprenaient mieux que toute chose soit chargée d’intelligence et pleine d’esprit. Ils avaient un sens aigu du rôle des planètes, en particulier dans la formation de notre constitution physique et mentale, par exemple.

L’auteur poursuit : « Notre but est d’essayer de déceler la sagesse et la pertinence de la vision des anciens. Ces derniers aimaient s’attarder sur une vérité importante afin d’en saisir toutes les implications. L’une de ces grandes vérités est la suivante : « L’être humain est le prolongement de son environnement. »

Néanmoins, question récurrente que se pose chaque être humain depuis des siècles : « Pourquoi suis-je ici, maintenant, à vivre cette vie ? »

Réponse de Jonathan Black : « La vie nous met constamment face à des épreuves, des mystères et des dilemmes. »

Mais comment apprendre et comprendre l’existence et ressenti des êtres humains au Néolithique, par exemple, compte tenu que les preuves archéologiques subsistantes sont tellement rares et fragmentaires ?

Réponse : « En nous basant sur ces quelques bribes de preuves et théories scientifiques quant à leur signification ou sur les grands récits sacrés qui survivent dans la psyché humaine. »

Le récit de Jonathan Black semble se diriger vers un mélange de grandes croyances d’une troublante cohérence, ce qui en fait un document exceptionnel que nous continuerons de découvrir dans de prochaines chroniques.

Musique : http://www.michaelmathy.be/#music

Pierre Guelff

Pierre Guelff

Pierre GUELFF est journaliste, auteur et chroniqueur radio et presse écrite. À travers ses ouvrages, ses émissions et ses chroniques, il défend avec passion la Nature, les notions de terroir, de tradition, de solidarité et de fraternité universelle… À « Fréquence Terre-Écolodio », il anime “Littérature sans Frontières”, "Nature sans Frontières" et "La Nuit porte conseil". Sur son site officiel retrouvez toutes ses émissions radio et tv (RTBF, VivaCité, TV5 Monde), ses ouvrages, sa biographie :
https://litteraturesansfrontieres.wordpress.com/ | http://www.pierreguelff.info

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

/* ]]> */