21 octobre 2018

« Littérature sans Frontières » est une chronique de Pierre Guelff.

Beaucoup de personnes ont encore en mémoire le célèbre « Da Vinci Code » de Dan Brown, ouvrage vendu à 86 millions d’exemplaires. Livre qui suscita parfois des réactions outrées et critiques acerbes. Présenté comme un « roman » avec la spécificité que, dès la première page, l’auteur faisait état d’une mise au point qui s’avéra fallacieuse sur divers éléments : « Toutes les descriptions de monuments, d’œuvres d’art, de documents et de rituels secrets sont avérées », d’autres écrits de cet auteur – au succès planétaire, reconnaissons-le – firent aussi état de « complots mondiaux » (ceux perpétrés par des juifs, francs-maçons, ésotéristes…), théorie chère à différents dignitaires nazis, entre autres.

Salon littéraire.

Le Salon du livre « Masonica 2017 » (Bruxelles) regroupait une quarantaine d’auteurs et c’était l’occasion pour « Fréquence Terre » d’aborder ce sujet qui, à l’heure actuelle, dépasse la notion d’œuvre littéraire pour devenir un véritable thème de propagande antidémocratique.

Trois questions bien précises ont été posées à des deux auteurs :

  Notre société actuelle est traversée par des attaques, parfois virulentes, d’adeptes de la théorie du complot et un retour à des politiques totalitaristes, de quelle manière, en tant qu’auteur, pouvez-vous contrecarrer ces situations alarmantes pour la Démocratie ?

Que j’évoque des violences, parfois meurtrières, n’avez-vous pas des craintes que, vous et vos semblables humanistes, deveniez des victimes de premier plan de cette intolérance sociétale qui prend de l’ampleur ?

– Une citation, une réflexion, en guise de conclusion ?

Philippe Liénard au micro de “Fréquence Terre”.
Pierre Klees répond aux questions de notre chroniqueur

Dans le podcast ci-dessous, on retrouve les réponses de Philippe Liénard, 54 ans, juriste, auteur (Éd. Jourdan) et conférencier, qui est un écrivain « engagé » et Pierre Klees, 83 ans, ingénieur électro-mécanicien de formation, auteur (Éd. De l’Avant-Propos) qui, selon lui, s’adresse « aux femmes et aux hommes, athées, croyants ou agnostiques qui travaillent à l’émancipation humaine ».

Pour conclure cette rubrique, il  me plaît à rappeler cette citation d’Antoine de Saint-Exupery : « Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m’enrichis. »

 

 

 

Pierre Guelff

Pierre Guelff

Pierre GUELFF est journaliste, auteur et chroniqueur radio et presse écrite. À travers ses ouvrages, ses émissions et ses chroniques, il défend avec passion la Nature, les notions de terroir, de tradition, de solidarité et de fraternité universelle… À « Fréquence Terre-Écolodio », il anime “Littérature sans Frontières”, "Nature sans Frontières" et "La Nuit porte conseil". Sur son site officiel retrouvez toutes ses émissions radio et tv (RTBF, VivaCité, TV5 Monde), ses ouvrages, sa biographie.

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Notre chaîne Youtube