19 octobre 2018

La métropole marseillaise va mettre le cap sur des transports modernes.

Finis les bus fumants et bruyants, ou encore les métros d’un autre âge, la métropole marseillaise va mettre le cap sur des transports modernes. C’est justement le métro qui va subir l’un des plus importants coups de jeunes de la rénovation des transports marseillais. La vieillerie de 1977 va être remplacée à l’horizon 2000-2025 par un système innovant.

Ils existent déjà sur une ligne à Marseille. Mais les bus électriques vont aussi prendre un nouveau tournant dans la ville. Les initiatives sont encouragées à Marseille. La Twizy, de Renault, en est une. Il s’agit d’une voiturette électrique que l’on peut recharger à des bornes électriques.

L’intermodalité passe également par les voies navigables et aériennes. Marseille a en projet de développer des ligns maritimes, dont une sur l’étang de Berre, ou encore entre la gare de Vitrolles-Aéroport-Marseille-Provence et l’aéroport ou la gare de Saint-Antoine et l’hôpital Nord. Le clou de l’innovation en matière de transport de ces prochaines années à Marseille devrait être un téléphérique urbain.

La cité phocéenne est comme beaucoup de métropoles françaises. Elle réfléchit à des nouvelles façons de se déplacer, plus propres et moins couteuses.

Sébastien Chauveau

Sébastien Chauveau

Journaliste, producteur, réalisateur

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre chaîne Youtube