19 octobre 2018

Dans le cadre de conférences consacrées au bien-être et à l’écosystème, il m’a été donné l’occasion de voir et d’apprécier le film-documentaire La terre vue du cœur de Iolande Cadrin-Rossignol.

Ce film, également disponible sur youtube, est dédié aux futures générations et nous rappelle à quel point le vivant, sous toutes ses formes, est un fascinant et touchant mystère.

Ce document donne principalement la parole à Hubert Reeves (astrophysicien, communicateur scientifique et écologiste) et Frédéric Lenoir (philosophe et sociologue), autour de l’inquiétante menace qui pèse sur la biodiversité.

J’ai plus particulièrement épinglé quelques propos pour illustrer ma chronique. Dans un premier temps,  l’ampleur du problème :

« Nous ne sommes pas le but de l’évolution, mais une espèce parmi d’autres (…) Ainsi, il y a une totale interdépendance de tous les êtres vivants, mais nous sommes dans une logique de quantité et non de qualité (…) Dans le siècle dernier, nous avons perdu quelque 80% des forêts originelles ! Or, quand une espèce disparaît, il s’ensuit un déséquilibre désastreux et il faut donc considérer la nature comme un organisme vivant avec qui on doit être en relation (…) »

Ensuite, j’ai relevé deux propositions que tout un chacun se devrait d’appliquer, si ce n’est déjà pas le cas : « Certes, l’avenir de l’humanité est en danger mais il faut continuer à se battre et montrer qu’il y a un avenir (sous-entendu plus radieux) possible » et « Ce n’est pas l’État qui est souverain, mais le citoyen. Dès lors, il faut réconcilier l’écologie et l’économie. »

En conclusion, n’oublions pas que nos actions façonnent le monde. Donc, agissons en citoyens responsables !

Marie-Paule Peuteman

Marie-Paule Peuteman

Marie-Paule PEUTEMAN. Formation de base d’infirmière, puis de psychothérapeute, le bien-être physique, mental, émotionnel, tant individuel que collectif, est, selon moi, un moteur de curiosité, d’apprentissage, de remise en question, de rencontre, de motivation et d’enthousiasme. Ma collaboration à Fréquence Terre-Écolodio consiste à partager cette approche dans un but d’amélioration et d’harmonisation, car, ensemble, il y a une multiplication des possibles pour davantage de créativité et de joie.

Voir tous les articles

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notre chaîne Youtube